Marie Yelahiah

Marie Yelahiah

Livret


Développer une nouvelle philosophie de vie avec Ho'oponopono

 

 

 

Destinations_Hawaii_Maui_Dancer.jpg

 

Ho’o = Faire

Pono = Correct(ement)

Ponopono = Correctement correct

Ho’oponopono = Faire de façon correctement correct…

 

Ho’oponopono est une technique hawaïenne ancestrale qui remonte à bien des millénaires. Pour les Hawaïens qui utilisent quotidiennement le Ho’oponopono, faire de façon correctement correct signifie se relier avec la source originelle de tout être, retrouver la paix intérieure, l’harmonie et  voir l’unité en toute chose.

 

Faisons une petite digression vers Hawaii pour mieux comprendre ce qu’est Ho’oponopono.

A Hawaii, la connaissance (« Hu ») de la sagesse (« Na ») correspond au terme « Huna ». Ceux qui détiennent ce savoir sont les  Hakunas  et la première chose qu’ils ont à faire est de mettre en pratique tout ce qu’ils ont appris. Pour les Hawaïens, ne pas utiliser, ne pas faire vivre son savoir en revient à un non-savoir, c’est comme si l’on ne savait rien. Ainsi, la méthode Ho’oponopono s’ancre dans cette volonté de mettre en pratique les connaissances de la sagesse et plus particulièrement ici, celles du pardon.

Les Hawaïens nomment leur archipel le pays d’Aloha. Comprenez ce mot « Aloha » et alors vous aurez déjà fait un grand pas dans la découverte du Ho’oponopono. « Aloha »  signifie «  Je vois le divin en toi et je vois le divin en moi ». Notez que les Hawaïens disent « Aloha » pour se saluer. Quelle belle façon de se dire bonjour !

Le divin en toi, le divin en moi… Ces deux expressions renvoient à cette fameuse source originelle de tout être, notre essence pure, cette énergie de pur amour inconditionnel.

Ainsi, le seul impératif de cette doctrine « Aloha » est de « ne jamais blesser, aider toujours ».

 

  

hawaii-wallpaper-09.jpg

 

 

Rassurez-vous, Ho’oponopono, c’est simple !

La méthode Ho’oponopono est constituée de quatre démarches. Elle permet de se purifier mentalement, spirituellement. Elle nettoie aussi les peurs, les angoisses, les soucis, les « modèles comportementaux destructifs », les anciennes croyances, en bref tout ce qui vous bloque dans notre évolution. Un peu comme un soin IET, le Ho’oponopono guérit notre système cellulaire. Oui, vos pensées se manifestent dans votre corps et les maladies sont souvent de grands panneaux indicateurs qui peuvent vous amener à comprendre ce qui ne va pas réellement en vous.

Ho’ponopono repose sur la croyance que l’Univers ne veut que votre bonheur et que l’abondance peut se manifester pour tout un chacun. Mais comment recevoir l’abondance, lui tendre la main si vous êtes trop occupés à rester cramponner à vos peurs, vos mauvais souvenirs, vos angoisses et j’en passe… Pour recevoir les cadeaux de l’Univers, il faut d’abord savoir lâcher ce qui vous encombre. Ho’oponopono va justement vous permettre d’accepter de déposer le fardeau que vous vous affligez au quotidien. Apprenez à vous pardonner,  à vous aimer et à faire de même avec les autres.

En outre, selon l’auteur Ulrich Emil Duprée, « le pardon est une détoxication physique et mentale simple et efficace. Les pensées négatives empoisonnent notre corps. On tombe d’abord malade mentalement, puis physiquement.

Le stress permanent, l’impatience et la mauvaise humeur acidifient le corps et intoxiquent les cellules. Il en résulte un vieillissement prématuré, un manque d’entrain et une dépression. Un esprit culpabilisé devient mélancolique ; mais en nous aimant et en nous pardonnant en dépit de nos erreurs, nous fortifions de nouveau notre système immunitaire et nous nous rajeunissons. »

 

 Comment faire un Ho’oponopono ?

 

Commencez par décrire le problème si vous le souhaitez, comprenez la part que vous avez dans ce problème. Cette phase n’est pas faite pour s’apitoyer mais pour prendre du recul et saisir la leçon de vie que votre problème, souci, jugement (peu importe…) devait vous amener pour que vous puissiez évoluer. Vous devez saisir le positif de cette histoire car il y a toujours du positif même si, à première vue, il peut être inimaginable. Prenez alors conscience de ce qu’il vous faut guérir et pardonnez inconditionnellement. Ressentez le pardon que vous vous accordez et le pardon que vous accordez à la personne qui a pu vous blesser. Prononcez alors les quatre phrases suivantes :

  

« Je suis désolé(e). Je t’en prie, pardonne-moi. Je t’aime. Merci. »

 

Remerciez, faites vous confiance, faites confiance à Ho’oponopono et lâchez prise. Vous pouvez répéter ces quatre phrases jusqu’à ce qu’une sensation de calme s’installe en vous.

N’hésitez pas à faire des Ho’oponopono au quotidien. Les Hawaïens le pratiquent souvent et même en groupe, au sein de la famille, du couple ou pour le travail !

 

A présent, pour que vous preniez conscience de l’impact de cette méthode Ho’oponopono, voici comment cette dernière a refait largement surface au pays d’Aloha avant d’être reconnue par les Etats-Unis et de poursuivre son voyage mondial…

Le Ho’oponopono a été utilisé par le docteur Ihaleakala Hew Len au sein d’une prison dont les détenus étaient atteints de maladies mentales. Pour la petite histoire, sachez tout de même que les employés de l’hôpital n’osaient plus mettre les pieds dans le bâtiment car ils tombaient malades ou bien certains démissionnaient très rapidement.

Le docteur Ihaleakala Hew Len accepta de soigner les patients. Pour cela, il pratiqua un Ho’oponopono sur un an et demi sur lui-même, toujours à distance des prisonniers. Il se demanda ce qu’il y avait en lui pour que son frère humain ait commis tel acte. Au bout d’un premier temps, l’ambiance devint meilleure, les employés prenaient du plaisir à travailler et les prisonniers se promener désormais sans menottes. Des entretiens avec ces derniers purent alors commencer. Finalement, au bout de quatre ans, le docteur parvint à guérir 28 malades mentaux, c’est-à-dire tous les prisonniers à l’exception de deux.

Imaginez le bien que peut amener la méthode Ho’oponopono dans votre vie quotidienne. Prenez conscience de l’unité.

 

 

 hawaii-149938-2.jpg

 

 

Apprendre à pardonner … Je vous vois venir de loin : « Mais bien sûr ! Pardonner à tout le monde, bien plus facile à dire qu’à faire ! »

Et pourtant, pardonner, ça s’apprend. Commencez par au moins dire que vous pardonnez. Cela fonctionne un peu comme une affirmation. Par exemple, quelqu’un qui est malade et qui se dit : « Je suis malade » va mettre beaucoup plus longtemps à guérir qu’un autre malade qui se dit : « Je guéris ! Je suis guéri ! ». Vos cellules, votre subconscient intègrent vos paroles et ce que vous allez alors rencontrer dans votre vie en dépend. Le monde est comme un reflet de votre intérieur. Si vous êtes en colère alors vous rencontrerez des gens en colère ou des évènements vous énerveront. Si vous êtes tout en amour alors vous ne rencontrerez que l’amour car vous pourrez le voir en tout. Petite histoire personnelle : un jour, j’attendais le tramway comme à mon habitude. A l’arrêt, il y avait tout un tas de gens dont un SDF qui n’avait pas l’air très net à première vue. Il semblait enguirlander son chien qui n’avait rien demandé. Il pestait en américain. Tout le monde le regardait du coin de l’œil plus ou moins. Au bout d’un moment, j’ai pris conscience qu’il ne pestait pas contre son chien mais qu’il lui racontait sa vie, il lui racontait un souvenir de guerre qui visiblement l’avait beaucoup perturbé. J’ai alors vu l’amour en cet homme. Au moment où je me suis avancée pour prendre le tramway qui venait d’arriver, le SDF m’a dit soudainement : « Bonne soirée mademoiselle ». J’étais très surprise alors je lui ai répondu gentiment avec un sourire.

Mis bout à bout, ces petits exemples prouvent à quel point nous pouvons rencontrer cette source originelle partout où nous allons. Aimez-vous et vous verrez alors l’amour apparaitre partout. S’aimer ne veut pas dire prendre la grosse tête mais juste savoir reconnaître cette source en vous, cette énergie pure qui vous anime depuis toujours, reconnaître la vie en vous, cette vie qui vous a donné ce corps qui est juste et parfait pour le chemin que vous avez à parcourir.

Alors pardonnez. Vous vous sentirez plus légers, le regard qu’auront les gens sur vous changera certainement car vous aurez gagné en harmonie et tout simplement car vous-même en aurez pris conscience. Vous serez alors confirmés dans votre impression que tout va mieux.

 

 

« Quand nous faisons preuve de compassion, nous augmentons le bonheur de ce monde. Quand nous pensons négativement, nous augmentons la souffrance. »

(Ulrich Emil Duprée)

 

 

 

 hybiscus.jpg

 

 

 

Désormais, lorsque que quelque chose ou quelqu’un vous irritera, faites un Ho’oponopono en pensée. L’harmonie reviendra alors d’elle-même.

Souvenez-vous que les problèmes n’en sont pas. Ils sont comme une pierre qui se pointe devant nos pieds pour nous montrer où nous en sommes, pour nous montrer ce qu’il reste à améliorer. Les problèmes ne sont pas des ennemis mais des amis ! Ils ne sont pas créés dans le but de nous agacer. Plus nous comprenons vite ce qu’ils essaient de nous dire, plus vite nous mettons en pratique la leçon ou l’idée apprise et plus vite ils disparaissent !

Il faut également comprendre que les problèmes que nous rencontrons correspondent à certaines de nos mémoires qui se matérialisent. Face à cette mémoire, ce souvenir, deux possibilités : réagir comme à l’accoutumée et remettre ce problème à plus tard (car oui, tant que votre conflit avec cette mémoire n’est pas résolu, elle reviendra systématiquement sous une forme ou une autre) ou bien décider d’arrêter de s’encombrer et restaurer enfin l’harmonie et la paix avec cette mémoire. Ho’oponopono est un processus d’amour. Comprenez bien qu’il ne s’agit pas de détruire les mémoires qui vous gênent mais de les transmuter, de faire de ce qui parait négatif du positif.

Beaucoup de problèmes que nous rencontrons au sein de notre vie nous invitent simplement à lâcher prise sur tel ou tel sujet. Ils nous invitent à lâcher quelque chose qui nous pèse encore. Je n’ai jamais trop compris le terme « lâcher prise » bien qu’il soit pourtant déjà suffisamment imagé. Alors pour tout ceux, qui, comme moi, ont quelques difficultés à saisir l’essence du lâcher prise, je dirai plutôt apprenez à faire le roseau, à faire l’eau, à faire la feuille ou la plume portée par le vent. Je reviendrai sur ce sujet plus tard au sein d’un autre article.

 

 

Pour ceux qui souhaiteraient approfondir cet article, voici quelques exercices de Ho’oponopono que vous pourrez trouver dans le livre d’Ulrich Emil Duprée Ho’oponopono   Le rituel hawaiien du pardon :

 

Pour les problèmes et conflits :

 

« Adossez-vous confortablement et pensez à un problème que vous-même ou un bon ami porte/portez encore. Visualisez ce problème et ressentez-le en vous-même. Quels sont les sentiments qui se présentent ? Respirez tranquillement et relaxez-vous. Observez vos sentiments et le problème. Prononcez maintenant les quatre phrases et lisez les explications qui les concernent. Restez un observateur/ une observatrice jusqu’à ce que vous éprouviez un sentiment de compréhension et de compassion. Merci. »

 

Pour mieux s’aimer et se revitaliser :

 

« Veuillez vous placer matin et soir devant un miroir et dites intensément, dix fois de suite :

Je suis désolé(e). Je te prie de me pardonner. Je t’aime, (votre prénom). Merci. »

 

 

***

  

hooponopono1.jpg
 

  

La signification des quatre phrases approfondie par l’auteur. Au sein de vos exercices, vous pouvez les  relire pour vous aider.

 

« Je suis désolé(e) :

Je m’excuse. Je perçois que je souffre, et cela me relie à mes sentiments. Je ne rejette plus le problème, mais je reconnais mon devoir d’apprentissage. Moi ou mes ancêtres (à travers lesquels je suis relié(e) énergétiquement, génétiquement, ainsi qu’à travers la tradition et l’histoire) avons causé de la souffrance. De par la force du mot prononcé, je suis maintenant libéré de cette faute.

 

Je t’en prie, pardonne-moi :

Je te prie de me pardonner que moi ou mes ancêtres ayons gêné toi et moi dans notre évolution, consciemment ou inconsciemment. S’il te plaît, pardonne-moi d’avoir agi contre les lois divines de l’harmonie et de l’amour. S’il te plaît, pardonne-moi de t’avoir jugé jusqu’ici (toi ou la situation) et d’avoir méprisé dans le passé notre identité spirituelle et notre solidarité.

 

Je t’aime :

Je t’aime, et je m’aime. Je vois et je respecte le divin en toi. J’aime et j’accepte la situation telle qu’elle est. J’aime le problème qui m’est survenu pour m’ouvrir les yeux. Je nous aime, moi et toi, de façon inconditionnelle, avec toutes nos faiblesses et tous nos défauts.

 

Merci :

Merci, car je comprends que le miracle est déjà en chemin. Je remercie Dieu et les anges pour la transformation de mon affaire. Merci, car ce que j’ai reçu et ce qui s’est passé, c’est ce que j’ai mérité de par la loi de la cause et de l’effet. Merci, car par la force du pardon je suis maintenant libéré(e) du lien énergétique du passé. Merci de pouvoir reconnaître la source de tout être, et d’être relié(e) à elle. »

 

***

 

Enfin, pour ceux qui souhaitent encore aller plus loin dans la compréhension de ce processus de Ho’oponopono, sachez que les Hawaïens considèrent que quatre éléments nous composent :

-L’enfant « Unihipili », le subconscient qui stocke les mémoires. C’est lui que nous devons guérir en lui apportant le pardon et l’amour.

-La mère « Uhane », le conscient, le mental qui prend les décisions.

-Le père « Aumaka », le super conscient, notre âme ou notre être supérieur qui est relié à notre source originelle. Il ne peut se laisser influencer par les mémoires.

-Dieu ou l’Intelligence Divine/Universelle, le dieu en nous, la source originelle elle-même. C’est cette partie qui va nettoyer notre subconscient si on lui en fait la demande.

Ainsi, lors du Ho’oponopono, nous demandons via notre mental à notre super conscient de s’adresser à la partie divine en nous de bien nettoyer les mémoires erronées et de les transmuter en lumière.

Il nous suffit ensuite de lâcher prise, de faire confiance et nous saurons alors que la solution apportée au problème sera la meilleure qui soit.

C’est cela que vous faites lorsque vous pratiquez la méthode Ho’oponopono.

Enfin, il faut cultiver l’harmonie entre nos quatre composantes, reconnaître et aimer nos quatre parties et accomplir le Ho’oponopono dans l’amour.

 

 

7748sacred-4.jpg

 

      

 

Cet article devrait vous permettre de pratiquer Ho'oponopono. De nombreux livres sur ce sujet se trouvent également dans les librairies.

J'applique Ho'oponopono durant les séances énergétiques, au quotidien. quand mon intuition m'en fait sentir le besoin. Ho'oponopono est une méthode puissante capable de transmuter des mémoires erronées et inconscientes. A pratiquer sans modération ! C'est un mode de vie.

 

Et ici, je vous rajoute une courte vidéo de la superbe journaliste Lilou Macé en interview avec Nathalie Bodin sur Ho'oponono qui vous aidera à comprendre à quoi sert réellement cette méthode dans votre quotidien et quel est son but. Il y a tout plein d'autres vidéos avec d'autres intervenants sur ce même sujet. Je vous invite vraiment à les consulter.

 

 


 


04/02/2014
0 Poster un commentaire

Comment purifier son habitat simplement ?

 

imageArticle05.jpg

 

En cette période d'Imbolc (début février), pour les plus mages d'entre nous, il est l'heure de passer au nettoyage de sa maison et de ses propres énergies !

 

Voici quelques astuces pour se purifier et purifier son habitat facilement.

 

 

 

I. Qu'est-ce qui pollue ma demeure ?

 

Votre habitat est un reflet de vous-même et de toute personne l'habitant. Ainsi, certains thérapeutes énergéticiens travaillent à la fois sur leur patient et à la fois sur leur maison ! Suivant le Feng-Shui, la disposition des objets, les décorations, l'état de propreté ou de rangement, il est déjà facile de décoder une personne en rentrant chez elle. Ensuite, pour quelqu'un de sensible, il n'y aura qu'à capter les énergies autour de soi pour savoir si l'habitat est pollué et si possible, par quoi... Justement..., par quoi votre habitat peut-il être pollué ?

 

Il se peut que votre maison subissent les énergies suivantes :

 

-mémoires de vos émotions et pensées

 

-mémoires des disputes ou d'événements dramatiques (suicide, décès peuvent en faire partie, faire attention lorsque vous vous apprêtez à louer ou à acheter une maison ayant déjà eu un autre propriétaire... une purification s'impose d'emblée !)

 

-phénomènes paranormaux (rare) avec présences ou manifestations étranges (poltergeist > il s'agit alors là d'un phénomène de résonances qui renvoient, comme un magnétophone, des mémoires émotionnelles ou d'événements passés qui peuvent être très anciens, difficiles à faire partir, mieux vaut déménager)

 

-cours d'eau qui passe près ou sous la maison

 

-pollution par l'électricité (compteur, poteau électrique, ligne de train passant à proximité)

 

-noeuds Hartmann (croisement de deux lignes d'énergies telluriques qui créent un foyer négatif pour l'humain en se rencontrant)

 

-Feng-Shui en disharmonie complète

 

-saleté, manque de rangement, encombrement

 

-pollution sonore (quels types de bruits sont récurrents chez vous ? est-ce agressif ? est-ce stressant ? ...paroles, télévisions, musiques, bruits environnants...)

 

-mémoires contenues dans des objets anciens, de collection (armes par exemple, ivoire etc.) ou créés par des personnes ayant eu sur le moment une émotion négative (tableaux extrêmement déprimants par exemple !)

 

-cristaux/pierres (attention si vous aimez les pierres, pensez bien à les purifier régulièrement car elles finissent par se charger, ne pas les mélanger n'importe comment non plus si vous en possédez en grande quantité)...

 

 

sticker-galet-zen.jpg.png

 

 

II. Comment y remédier ?

 

 

1) Le ménage

 

Il ne sert à rien de vouloir purifier sa maison énergétiquement si celle-là est en bazar,  encombrée de partout, sale... Eh oui ! A vos aspirateurs, éponges, serpillères et compagnie ! Lorsque vous faites le ménage chez vous, vous le faites aussi en vous. En Feng-Shui, sachez que la poussière et la saleté sont considérées comme de "mauvaises énergies". Plus vous négligez votre espace, plus vous vous négligez vous-même inconsciemment, plus vous attirez de basses fréquences.

 

 

 

2) Le son

 

Pour dégrossir le travail, je vous propose de dépolluer dans un premier temps par le son ! La sonothérapie est aujourd'hui de plus en plus utilisée. Elle fait partie des outils thérapeutiques du futur. Si vous avez des bols en cristal et des tambours chamaniques, vous pouvez en jouer dans votre maison, dans chaque pièce et recoin en émettant l'intention de purifier et d'élever toutes les énergies aux fréquences basses (plus la fréquence est basse, plus vous vous sentez mal, pour faire simple). Les sons vont, eux, diffuser des fréquences hautes qui vont alors grignoter, absorber les basses.

 

Personnellement, j'utilise souvent le CD "Cristal chamanique" de Jean-Pierres BORDES, qui a été enregistré dans un zome (ce qui amplifie les effets du son). C'est un CD méditatif qui élève les fréquences de nos taux vibratoires. Il en existe évidemment plein d'autres qui peuvent faire l'affaire. Trouvez donc un CD comportant des sons de bols en cristal, tambours chamaniques et autres instruments (bols tibétains, didgeridoo, flûte amérindienne, chants guérisseurs ou sacrés, etc.) et faites-le tourner dans chacune des pièces, à un volume assez fort (pas trop non plus pour les voisins !). 

 

Dans un second temps, j'utilise un enregistrement du Chant du Dalaï-Lama pour apaiser, adoucir les vibrations. Le "AUM" se charge de continuer à élever et purifier de toute sa puissance.

 

Vous pouvez aussi utiliser des mantras particuliers suivants les situations que vous vivez. Vous en trouverez plein sur YouTube : mantra de la compassion, mantra de la paix, mantra pour dissoudre les obstacles, mantra pour attirer l'amour... ou bien des chants "divins", "sacrés" qui vous parlent. 

 

De même, si vous vivez beaucoup de conflits intérieurs ou extérieurs (disputes récurrentes par exemple), vous pouvez utiliser la chanson Ho'oponopono, axée sur le pardon.

 

 

cristal2.jpg

 

 

3) La prière

 

La prière continue de faire ses preuves de nos jours. Elle permet de réhausser les fréquences, d'émettre une intention puissante et de faire appel à des énergies guides plus éveillées que nous. Suivant vos croyances, vous trouverez forcément une prière qui vous convient pour purifier votre chez vous. 

 

Généralement, les prières en lien avec notre sujet sont souvent adressées aux 4 points cardinaux (on commence par un point précis pour finir par un autre) et aux éléments ou/et aux Archanges/Génies/Djinns : Gabriel, Raphaël, Michaël, Uriel (leurs noms changent parfois quelque peu suivant les traditions). 

 

Il est alors demandé aux énergies guides de purifier notre maison et tout ce qu'elle contient, parfois même de faire passer les défunts ou âmes errantes (si cas de présences). 

 

Des prières anciennes issues de religion peuvent aussi être utilisées, notamment en cas de problèmes difficiles et inexplicables. Je pense à celle à de l'Abbé Julio par exemple. Evidemment, les mots utilisés autrefois devraient être modifiés avec plus de douceur et d'amour. 

 

On vous demandera probablement d'utiliser de l'eau, de l'encens, du sel ou de la terre, du feu (bougie), symboles purificateurs et des quatre éléments.

 

 

4) Le gros sel 

 

Il est utilisé depuis très longtemps : le sel !

 

Ce dernier est connu pour absorber les énergies dites négatives. Vous pouvez en constituer 4 gros tas, placé sur un carré de sac poubelle noir, disposé au Nord, au Sud, à l'Est et l'Ouest de votre habitat. Laissez le pendant 7 jours. Ensuite, de préférence avec des gants (ou lavez-vous bien les mains et avant-bras après), ôtez-le et jetez-le dans une poubelle, que vous mettrez ensuite dehors. Certains vous diront de le jeter à l'eau en demandant sa purification, d'autres pas. D'autres peut-être encore, vous diront de le mettre au feu puis de le jeter... Effectivement, le sel sera chargé d'énergies négatives donc ne le gardez pas chez vous et ne le déposez pas chez votre voisin ! ^^ Bref, suivez votre intuition et demandez sa transmutation (transforme le négatif en positif). 

 

Si votre maison est grande ou très polluée, faites-les tas de gros sel, toujours suivant les points cardinaux... :

-sous les lits pendant 7 jours

-dans chaque pièce pendant 7 jours

-sur l'ensemble pendant 7 jours

 

Le gros sel permet aussi de vous purifier à vous ! N'hésitez pas à prendre une douche ou un bain au gros sel si vous sentez des énergies nocives sur vous. Emettez l'intention de vous purifier par l'eau et le sel en demandant la transmutation de tout ce qui nuit lorsque l'eau s'en va.

 

 

5) Le citron

 

De même qu'avec le sel, vous pouvez utiliser la même procédure avec des quarts de citrons en demandant à ce que l'acidité de ce dernier absorbe les énergies négatifs et que celle-là soient transmutées et purifiées. Jetez ensuite le citron. Même procédure que ci-dessus.

 

 

6) Encens, bougies, pierres, plantes et objets

 

Certains outils sont connus pour être purificateurs comme les suivants que vous pouvez ajouter à vos procédures ou bien allumer juste au quotidien en demandant la purification des lieux :

 

-sauge séchée à faire brûler (purification)

-encens d'oliban (purification, exorcisme, protection)

 

-bougie blanche (purification)

-bougie violette (transmutation du négatif en positif)

-bougie bleue (protection)

 

-attrape-rêves ou dreamcatcher à suspendre au soleil chez vous à l'intérieur ou à la porte d'entrée ou dans les chambres près des lits (attrape les énergies nuisibles dans ses filets et ces dernières grillent transpercées par les rayons du soleil, pensez à purifier à le dreamcatcher)

 

-pierres : tourmaline noire (absorbe les énergies négatives), oeil de tigre (protection, absorbe les énergies négatives, nous fait prendre aussi conscience de la négativité que nous envoyons, attention -à utiliser avec sagesse !-), cristal (illumine, rayonne de lumière, dissipe l'obscurité, rassure etc.) Encore une fois, pensez à purifier vos pierres souvent en vous renseignant sur la méthode adéquate (eau ? sel ? amas de quartz ? rien ?) et à les recharger (soleil ? lune ? amas de quartz ?...). Je rappelle qu'une pierre chargée vous renvoie l'énergie négative comme si elle en faisait une overdose (pensez à vos bijoux aussi...!).

 

-orgonites : mélanges de cristaux et autres à la fois décoratif et absorbant les ondes négatives. Idéales près de la wifi, des compteurs électriques, des blocs prises, de vos ordinateurs, TV etc.

 

-plantes dépolluantes (idéales dans les bureaux, pièces chargées d'ordinateurs ou de ce type de technologie) : sauge,

 

 

272766__purple-flame_p.jpg

 

 

 

III. Malgré tout ça, ça continue d'aller mal, que faire ?

 

 

1) Je dors mal :

 

Votre lit est-il :

-sur un cours d'eau ?

Si oui... changez votre lit de place si possible... ou contactez un géobiologue.

 

-sur des fils de prises électriques ?

Si oui, changez les fils de place ! 

 

-qu'y a-t-il sous votre lit ?! (il ne faut rien sous les lits, que de la propreté !)

Nettoyage, rangement...

 

-y a-t-il un ou des noeuds Hartmann là où vous dormez ? 

Repérez-les au pendule si vous êtes radiesthésiste ou pratiquant. Sinon, avez-vous des chats qui se couchent toujours sur les mêmes points sur votre lit, sans que vous soyez avec eux ? Si oui, observez vos chats car ces derniers adorent les foyers d'énergies négatives. Ils se couchent souvent sur les noeuds Hartmann, a contrario des chiens. Sinon, prenez une radio, mettez la fréquence entre deux stations (donc pas de sons perceptibles sauf du grésillement), passez la radio en faisant des lignes sur votre lit. Lorsque vous tomberez sur un noeud Hartmann, vous capterez une station ! Pour vérifier, repassez votre lit en revue en faisant des lignes perpendiculaires avec la radio. Vous devriez tombés exactement sur les mêmes points ! 

Déplacer votre lit est ensuite le mieux pour éviter le noeud. Les noeuds Hartmann ont de réelles conséquences sur votre organisme physique et système énergétique. Nous ne devrions pas passer beaucoup de temps sur un noeud... Donc imaginez si vous dormez dessus ! Si le déplacement du lit est impossible, il faut faire dévier le noeud Hartmann... Je vous conseille de voir auprès d'un géobiologue. En attendant, de l'orgonite ou de la tourmaline ou shungite peuvent aider disposées sur le noeud. N'oubliez pas que la pierre va se charger... Vérifiez bien l'état de votre sommeil après ces solutions.

Vous pouvez faire le test de la radio sur une chaise de bureau, un siège où vous passez de nombreuses heures... 

 

-y a-t-il des présences perturbatrices ?

Utilisez un dreamcatcher.

Si cela ne suffit pas, les pierres déjà citées peuvent aider.

Si cela ne suffit toujours pas, vous pouvez tracer un cercle autour du lit avec du romarin (pas très pratique, je sais). 

Si vous continuez de vous faire réveiller la nuit mais que vos peurs proviennent de votre mental, ou bien qu'il n'y a aucun sentiment de peur... demandez-vous dans un premier temps : qu'est-ce qui me travaille à ce point ? ou bien suis-je à côté de la plaque en ce moment dans ma vie ? est-ce que je suis en train de suivre le chemin de mon coeur ? ou bien encore ai-je du temps à prendre pour moi en ce moment pour intégrer quelque chose ? ou bien encore : quel rêve est-ce que je viens juste de faire ?!

Souvent, les intégrations d'énergie se font la nuit. Les personnes qui sont en chemin vers leur Soi intérieur seront souvent réveillées la nuit pendant certaines phases lunaires. 

 

 

2) Cas de présences très récalcitrantes :

 

La première question à se poser est la suivante : qui, dans la maison, attire ce genre de présences ? qui a besoin d'elles pour survivre ?

 

En effet, il est impossible de se retrouver en cas de présences nocives, dangereuses si l'on ne vibre pas sur la même fréquence ! Par conséquent, si vous avez choisi une maison où ces présences étaient déjà là, vous vous l'êtes attiré. Si vous avez amené ces présences, c'est qu'elles se sont bien "collées" à quelqu'un... !

 

Demandez-vous qui possède une souffrance si énorme et tue, gardée à l'intérieur, consciemment ou non. Les présences sont le reflet de cette souffrance qui n'a pas été exprimée et guérie. Très souvent, les personnes qui en sont "victimes" (nous ne sommes jamais victimes de rien en réalité, même dans les pires cas) ont peut-être subi des abus, de la violence, du rejet, des choses graves. Elles ont peut-être oublié qu'elles l'avaient subi (blocage du souvenir par le cerveau car cela est jugé trop douloureux) ou bien elles n'ont pas le désir d'en parler ou bien l'émotion n'est pas encore remontée à la conscience et la personne pense avoir régler son problème. Ce genre de présence est alors arrivée à vous pour que vous puissiez faire sortir ce traumatisme et passer à autre chose. Le chaos précède le calme... La présence va vous permettre de vous reconnecter à une partie de vous-même. N'oubliez pas que vous êtes des êtres puissants de lumière et qu'une présence ne peut rien contre vous si vous avez confiance, si vous ne placez pas plus faible qu'elle. Vous pouvez tout à fait lui ordonner de partir (avec beaucoup d'amour, la colère ne fonctionne pas !) ! Des prières peuvent aussi suffire. C'est votre intention de vous en sortir qui fera la différence. Je rappelle que ce genre de cas est assez rare. Si cela vous arrive, c'est que vous avez quelque chose de bien particulier à vivre (mediumnité ? thérapie ? prise de conscience gigantesque ? basculement de votre existence vers votre VRAIE voie ?) dans la suite de votre chemin de vie.

 

Si la présence ne veut pas partir mais qu'elle n'est pas dangereuse, qu'elle est seulement embêtante..., il est possible qu'elle soit là auprès d'une personne pour la pousser à retrouver sa voie. Très généralement, ce seront les mediums, les guérisseurs etc. qui seront "embêtés" car ils continuent de vivre comme avant et d'exercer un travail qui n'est plus adéquat pour eux.

 

Vous pouvez faire appel à des personnes spécialisées dans ce genre de cas. Parfois, un géobiologue suffira. Parfois, il faudra contacter des personnes spécialisées dans l'exorcisme (ce mot fait peur mais il est souvent compris à tort... vous exorcisez vos émotions tous les jours... !) : medium, thérapeute, prêtre, passeur d'âme... 

 

 

3) Feng-Shui :

 

Votre maison est propre. Vous avez tout purifié. Pas de cas de présence. Tout va bien, MAIS. Peut-être êtes-vous toujours bloqué dans une situation ? Peut-être sentez-vous que quelque chose cloche encore dans l'énergie de votre maison... ?

 

Peut-être tout simplement avez-vous utilisé le Feng-Shui à l'envers ?!

 

En Feng-Shui, votre maison est découpée par des éléments qui sont activés par des formes, des couleurs, certains objets ou illustrations. Chaque élément alimente un ou des domaines de votre vie.

 

 

pa-qua-feng-shui-bagua.jpg

 

 

Quelques erreurs simples à modifier  :

 

Avez-vous disposé trop de miroirs ? Surtout dans les chambres ? 

N'abusez pas des miroirs... car il reflète l'énergie et la renvoie dans des sens précis. En Feng-Shui, ce sont des outils très particuliers pour faire circuler l'énergie. Otez les miroirs des chambres à coucher surtout s'ils sont face à votre lit.

 

Que vous inspire votre décoration ? Les images sont-elles en adéquation avec vous ? Est-ce des illustrations positives ?

Si non, eh bien, renouvelez, changez, enlevez. Vous évoluez constamment. L'image d'hier n'est peut-être plus bonne aujourd'hui. 

 

Evitez les points d'eau stagnants (surtout dans le secteur eau !). Si vous avez des fontaines, faites-les tourner. L'eau ne doit pas s'éparpiller. Elle doit être dirigée, tourner (si elle tourne) dans le sens des aiguilles d'une montre.

 

De même, la salle de bain et les toilettes sont des points d'eau et ils diminuent l'énergie de cet espace. Vous pouvez mettre la couleur verte ou des éléments en bois, rappelant cet élément bois ou des plantes comme une petite fougère pour faire en sorte de garder l'énergie.

 

Le Feng-Shui demande beaucoup d'études. Si vous voulez vraiment avoir un réel avis et refaire toute votre maison selon cet art chinois, je vous invite à consulter une personne qui est spécialiste et conseillère en Feng-Shui. Une étude sera alors réalisée sur votre maison à l'aide d'une boussole et de mesure précise. Vous obtiendrez une vision bien plus claire de où vous en êtes. Il existe aussi plusieurs types de Feng-Shui avec des nuances différentes. Obtez pour quelqu'un qui pratique un Feng-Shui qui "vous parle" !

 

En outre, si vous vous rendez compte qu'un de vos secteurs est dans la déconfiture complète, pas de panique ! Tout est juste, cela va vous permettre de travailler sur certaines croyances erronées que vous entretenez en vous-même. Votre maison est thérapeutique ! Changez en vous-même et vous constaterez que soit, vous finirez par déménager, soit cette partie de la maison va évoluer. Magie, magie... !

 

 

Zen-water.jpg

 

 

Il peut y avoir encore d'autres problématiques énergétiques avec votre maison. En ce cas, je vous invite à contacter un géobiologue qui pourra analyser le lieu où votre maison a été construite, son histoire, ses failles énergétiques et y apporter des remèdes.

 

En bref, votre maison, c'est vous ! Observez l'Être qu'elle représente et agissez en conséquence ! Elle peut-être une aide précieuse !

 


03/02/2016
1 Poster un commentaire

Hommage à Yelahiah

 

photo_colombe-600x222.jpg

 

Je me souviens de ces pluies d'étoiles

Que tu faisais tomber de nulle part

Chassant les dessins noirs sur la toile (...)

 

 

Y E L A H I A H

 

monimagegrande.jpg
 

 

Vertus :

 

"Art militaire

Foi, franchise, loyauté, courage, justice universelle

Guerrier de Lumière

Protecteur Universel

Vie orientée vers la libération des dettes karmiques

Jeanne d'Arc des Anges

Amène vers la Victoire et la Paix pour les causes justes

Aide dans les initiations

Permet de résoudre nos propres distorsions et conflits

Compréhension du "Bien" et du "Mal""

 

 

 

 Archange Michael.png


04/02/2015
0 Poster un commentaire

Prends ton envol, beau papillon !

 

la-bonté-et-leffet-papillon.jpg

 

J'aimerais vous parler de l'animal totem papillon. 


Selon les chamans amérindiens, il nous serait attribué à notre naissance un animal dit totem. Cet animal est à la fois là pour nous protéger et nous guider dans notre évolution spirituelle. Toutefois, il peut également arriver qu'un animal totem supplémentaire se présente à nous pendant une période de notre vie. De manière générale, les animaux délivrent tous un message important. Nous pouvons reconnaître ces messages quand un animal nous apparaît de nombreuses fois sous diverses formes (physique et naturelle, matérielle -objet, image, etc.-, psychique -en rêves-). 

  

Pour ma part, le papillon a commencé à s'installer dans ma vie lorsque j'ai pris la décision d'ouvrir une entreprise dans les médecines douces. Tout d'abord, j'ai été envahie de chenilles sur mon balcon ! J'ai dû ratiboiser certaines de mes plantes pour les sauver et ne comprenais toujours pas comment ces petites bêtes au vert presque fluo parvenaient à grimper jusqu'à mon étage ! Enfin, j'ai commencé à voir apparaître le papillon sur ma carte de visite puis sur tout un tas de cadeaux ou de choses que l'on me donnait (des cartes d'anniversaires, des objets décoratifs, sur des vêtements). Puis, ensuite, dans ma vie de tous les jours, il y avait tout un tas de papillons. Les gens que je croisais en portaient en bijoux, sur leurs habits etc. De réels papillons s'invitaient dans mon appartement, surtout à la nuit tombée.

J'ai finalement compris que tout cela n'était pas anodin et me suis alors intéressée à la signification de cet animal totem. 

 

papillon.jpg

 

Selon la tradition amérindienne, le papillon nous rappelle le principe de la transformation et de la manifestation. Il est associé à l'élément air, aux vents, au changement, à la métamorphose et à tout aspect sacré qui viendrait la provoquer. Le papillon nous guide dans la création. Il nous permet de comprendre qu'au départ, il y a toujours un oeuf : l'idée. L'idée passe ensuite au stade de la larve, la chenille. Pendant ce temps, la chenille mange plusieurs fois son poids par jour. Elle accumule les outils nécessaires à la création de l'idée. Elle prend le temps de voir si son projet peut aboutir. Enfin, suit le cocon. Lorsque la chenille s'enferme dans son cocon, elle s'éloigne de tout pour mieux se rapprocher d'elle-même. Pour que l'idée se manifeste, nous devons la relier à nous-même et prendre un temps d'introspection. Pour cela, la solitude peut-être nécessaire, bénéfique, presque un passage obligé. Puis, finalement, l'idée explose, elle se réalise lorsqu'elle a suffisamment mûri. C'est l'envol du papillon, la joie du partage avec l'autre, la légèreté de la vie. Ces différentes étapes sont là pour nous aider, comme la guidance de l'étoile du berger, durant notre propre processus de transformation vers la paix intérieure. 
En conclusion, l'homme ou la femme qui a "la médecine du papillon", selon le chaman Aigle Bleu, est celui ou celle qui accepte de changer, de bouger, de s'envoler, de passer par toutes les étapes de la métamorphose et donc de la manifestation de Soi.

 

Papillon-leopard.JPG


11/08/2014
2 Poster un commentaire