blog, marie yelahiah, ma vie de médium, auteur, spiritualité, médiumnité, développement personnel, guidance, contact avec les défunts, contact avec les anges gardiens, poésie, énergéticienne, magique, petite sorcière, gentille sorcière, ange

Quand le quotidien devient

magique...

Ma vie de médium

witch-1456313_1280.png
  • MarieYelahiah

Quelle est la définition d'un médium ?

Selon le dictionnaire, la définition d'un médium se caractérise ainsi : un médium est une personne qui se dirait capable de rentrer en communication avec des esprits.



On est d'accord, cette définition un peu succincte ne t'aide probablement pas à y voir assez clair si tu es curieux ?! Etant médium moi-même, je t'aide ci-dessous à mieux comprendre cet univers que j'ai appris à connaitre depuis plus de 15 ans...



De manière plus générale, on peut définir un médium comme un canal recevant ou percevant de l'information par des biais dépassant les traditionnels 5 sens en sachant se mettre dans des états modifiés de conscience. Chaque médium vit des manifestations qui lui sont propres : clair-ressenti, clairvoyance, rêve prémonitoire, télépathie, télékinésie, clairaudience, transe (notamment pour les chamans), incorporation...


Le terme "médium", d'abord anglo-saxon, aurait été popularisé dans les années 1900 par Allan KARDEC, auteur de l'ouvrage référence Le livre des médiums paru en 1861. Toutefois, la médiumnité est présente depuis l'Antiquité comme peuvent le prouver l'existence des sibylles ou la Pythie de Delphes en Grèce antique, les vestales romaines, l'Egérie de Numa, les rêves de Scipion ou plus tard les voix de Jeanne D'Arc en France. Depuis les années 2000, les pays anglo-saxons qui n'ont pas réfuté la possibilité de capacités "extra-sensorielles" utilisent plutôt le terme de "channel" pour désigner un médium. Dans ces deux termes, nous pouvons retenir l'idée principale que le médium est comme un pont entre le monde terrestre et les mondes subtils (médium = milieu ; channel = canal). J'aime bien définir le médium comme un tuyau par lequel les informations et vibrations passent pour être redistribués à la terre.



Quelle est la définition d'un "médium sans support" ou d'un "médium pur" ?


"Pur", "sans support", ces termes apparaissent souvent sur des publicités, des affiches sur des salons de voyance ou encore sur des plateformes en ligne. Que veulent-ils dire au juste ?


Certains praticiens sont des médiums dits "sans support" ou "médium pur", c'est-à-dire qu'ils n'ont pas besoin de stimuler leur esprit par un objet ou un son pour rechercher de l'information et modifier leur état de conscience. Le terme "médium pur" n'a donc strictement rien à voir avec la pureté d'un don mystique ! D'autres praticiens préfèrent utiliser un objet (tambour, cartes, tarot, pendule, boule en cristal...) pour favoriser l'accès à l'information. Par exemple, les hommes et femmes médecines d'Amérique du Sud, que nous appelons communément "chamans" en Europe, utilisent tantôt des plantes psychotropes comme l'ayahuasca ou le son d'un tambour pour basculer dans un état de transe dans lequel ils peuvent communiquer avec les esprits ou rechercher des solutions ou remèdes. En Asie, les chamans ont aussi recours aux tambours ou à des hochets pour rentrer dans des états de conscience modifiée. Les boules de cristal proviennent plutôt de la culture gitane et bohémienne tandis que des outils comme les runes sont issus de traditions vikings. Sur certains sites internet, on peut lire que les médiums ont parfois recours à la planche oui-ja pour rentrer en communication avec les esprits. Attention, fausseté... : les médiums évitent très largement cet outil qu'ils perçoivent comme dangereux et complètement inutile. La planche oui-ja est en réalité le plus souvent utilisée par des personnes novices, curieuses voire sceptiques cherchant à vivre des sensations. Cet outil est fortement déconseillé par les médiums. Rares sont ceux expérimentés ainsi que bienveillants aimant et sachant l'utiliser à bon escient.



La définition d'un tarologue ou d'un cartomancien est-elle similaire à la définition d'un médium ?


Un cartomancien lit l'avenir de son consultant dans un jeu de cartes à jouer ou dans un oracle spécifique. Un tarologue fait de même en utilisant le tarot de Marseille ou autre tarot à usage divinatoire. On peut être un très bon cartomancien ou tarologue sans se dire "médium" si l'on possède une excellente connaissance du jeu qu'on utilise, ce qui demande généralement une volonté d'apprendre toujours plus (sur les lames et arcanes du jeu de cartes, les symboliques, l'inconscient, la spiritualité etc.). Certains tarologues ou cartomanciens sont, en revanche, également médiums et se servent de leur outil divinatoire comme d'un support pour concentrer leur esprit et mieux recevoir des flashs, visions, messages spirites et autres ressentis qui ne sont pas directement reliés à l'objet utilisé.



Y a t-il une différence entre la définition d'un "voyant" et la définition d'un "médium" ?


Oui. Il y a souvent une confusion entre ces deux termes et leurs significations ! Le médium se dit capable de rentrer en communication avec des esprits alors que le voyant se dit être capable d'utiliser des capacités extra-sensorielles pour faire des prédictions et voir l'avenir. Si la confusion existe autant entre les deux termes, c'est probablement parce qu'un médium peut aussi parfois prédire l'avenir grâce aux messages spirites qu'il reçoit ou se servir de ses capacités extra-sensorielles. Il peut donc être également voyant en ce sens même si son objectif premier n'est pas forcément la prédiction, contrairement au voyant dont la pratique se fonde sur ce but. C'est à partir des années 1950 que les voyants vont gagner en popularité alors que celles des médiums déclinent suite à la montée du scepticisme lié à certains courants scientifiques français. Il faudra ensuite attendre les années 90 pour que la législation évolue en France et donne l'autorisation aux médiums comme aux voyants de recevoir de l'argent afin d'exercer à titre professionnel.



En conclusion, un médium est une personne se disant en possibilité de communiquer avec des esprits et ce, par différents biais, avec ou sans support. Un médium peut également être voyant et se servir de capacités dites "extra-sensorielles".


Pour ma part, on peut donc me définir comme une médium majoritairement sans support même si j'aime utiliser des jeux de cartes ou autres instruments de temps en temps. Au-delà des messages spirites, j'utilise beaucoup mes capacités extra-sensorielles car je ne souhaite pas forcer le contact avec ceux que j'appelle mes guides ou les défunts. Mon objectif n'est pas de faire des prédictions car je préfère me servir de la médiumnité afin de générer plus de sagesse en l'humain en apprenant à voir les situations de la vie sous de nouveaux angles. Toutefois, il m'arrive régulièrement d'avoir des indications sur les possibles futurs par flash, intuition, message spirite ou rêve prémonitoire. Vous pouvez retrouver mes différents services ICI, mes ateliers en ligne ICI ou me retrouver sur ma chaine vidéos ICI.